Featured

Les Conférences Pugwash Canada

Le But

Le but des conférences Pugwash est de fournir des idées savantes sur les questions suivantes:

  • L’abolition nucléaire et le contrôle des armes nucléaires
  • Le contrôle des armes et le désarmement
  • La prévention des conflits armés et le maintien de la paix
  • L’élimination des armes chimiques et biologiques
  • Le droit international
  • Le développement durable et l’éthique scientifique

Activités

Pugwash Canada organise des séminaires et des ateliers, avec des orateurs distingués et des tables rondes pour promouvoir des discussions informées entre experts. Notre but est d’éduquer et de générer des idées qui peuvent être utiles dans la formation de la politique gouvernementale, et pour exécuter des changements qui promeuvent la paix globale et la sécurité.

Par exemple:

  • Trois panneaux au TNP PrepCom 2014 de l’ONU: “Arctique essentiel: Une zone exempte d’armes nucléaires”, “l’OTAN et le TNP”, et “Nouvelles idées et initiatives”
  • Du 5 au 8 mai 2014, ONU, New York. “Vers un Moyen-Orient sans armes nucléaires”
  • Un atelier expert sur “Les impératifs politiques pour une zone arctique exempte d’armes
    nucléaires.” Le 27 octobre 2012, à Ottawa.
  • Un atelier de prévoyance stratégique sur “Un monde sans armes nucléaires”, du 16 au 18
    août 2012, à Pugwash en Nouvelle-Écosse.

“Il faut que je vous informe d’une réalité terrifiante: avec le développement des armes nucléaires, l’homme a acquis, pour la première fois dans l’histoire, le moyen technique de détruire toute la civilisation en une seule action.”
-Sir Joseph Rotblat

“On lance un appel, en tant qu’êtres humains, aux humains: souvenez-vous de votre humanité, et oubliez le reste. Si vous pouvez le faire, le chemin s’ouvre à un nouveau paradis; sinon, vous laissez la porte ouverte au risque d’une mort universelle.”
-Le manifeste Russell-Einstein, 1955

Programmes en cours

(1) Canadiens pour une conférence sur les armes nucléaires: dirigés par les membres de l’Ordre du Canada John Polanyi, Murray Thomson, Douglas Roche et Ernie Regehr, des centaines de membres de l’Ordre exigent des négociations internationales pour atteindre un traité vérifiable sur l’interdiction et l’élimination des armes nucléaires

(2) Une zone arctique exempte d’armes-nucléaires: une campagne pour les pays arctiques en vue d’engager un processus menant à un traité international. C’EST LE MOMENT!

(3) Projet sur les affaires globales: facteurs essentiels pour la durabilité de la civilisation

Étudiants canadiens/Pugwash pour la jeunesse

Étudiants Canadiens /Pugwash pour la jeunesse est l’organisation nationale Pugwash pour les jeunes canadiens. C’est aussi l’affiliation nationale du réseau international Pugwash pour la jeunesse. Elle a publié des revues à l’occasion. Contactez la Professeure Erika Simpson, à l’Université de Western Ontario,

Collaboration responsable entre savants en vue de saisir l’humanité des menaces à son existence:

Nous suscitons des expertises sur les questions importantes suivantes:

  • abolition des armes nucléaires et non-prolifération nucléaire
  • désarmement et armes de destruction massive
  • changement climatique
  • justice sociale
  • abolition de la guerre et maintien de la paix
  • utilisation pacifique de l’espace
  • zones de conflit

Canadian Pugwash Group / Les Conférences Pugwash Canada
56 Douglas Drive
Toronto ON
M4W 2B3

Le Post & Daniel Ellsberg

Par Pierre Jasmin, artiste pour la paix, membre exécutif des Conférences Pugwash Canada et du Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire

Les premières minutes du film

Film un peu trop prévisible, le Post pourrait avoir été tourné il y a un demi-siècle en noir et blanc (la photo ci-dessus n’en fait pas partie). Est-ce une qualité voulue par le metteur en scène Steven Spielberg, son compositeur John Williams, ainsi que par les deux acteurs chevronnés, Meryl Streep et Tom Hanks, vu que les événements relatés se passent en 1971, au tout début de leurs carrières respectives? Le travail effectué reflète leur expérience éminemment professionnelle et efficace : à une heure de l’après-midi le 12 janvier 2018, premier jour d’affiche, une salle remplie réagissait avec entrain au déroulement scénaristique implacable. Néanmoins, le jury des Golden Globes n’a avec raison accordé aucun des quatre prix majeurs (meilleur film, meilleures réalisation et meilleurs acteurs masculin et féminin) pour lesquels le film était en compétition. On constate aisément que la version originale du film ne contient aucune valeur ajoutée à la version traduite par nos compétents doubleurs québécois, qui s’acquittent de leur tâche sur un pilote moins automatique que leurs collègues-étoiles.

Read more

La paix est-elle encore une valeur canadienne?

Artistes pour la Paix et Pugwash Canada (document de Pierre Jasmin) 2017-03-23

Plus jeune que les puissances européennes et moins gros que les États-Unis, le Canada a la liberté de choisir, au lieu d’emprunter les voies du militarisme et du colonialisme, de travailler pour le bien commun mondial et la démocratie, non pas celle fondée sur les froids calculs économiques des entreprises et des 1 %, mais celle agissante qui s’inscrit dans la perspective des droits humains et de la compassion.

Read more

António Guterres, le nouveau Secrétaire général de l’ONU

par Pierre Jasmin | 4 janvier 2017 | via artistespourlapaix.org

Antonio Guterres, le nouveau secrétaire général de l’ONU, est entré en fonction dimanche et a affirmé vouloir faire de 2017 « *une année pour la paix ». Il demande à tous de devenir des acteurs de la paix.

« En ce jour de l’An, je vous demande à tous de prendre avec moi cette résolution : engageons-nous à faire de la paix notre priorité absolue. En cette première journée à la tête des Nations unies, une question me pèse sur le coeur : comment venir en aide aux millions d’êtres humains pris au piège de conflits? (…) Tout ce que nous valorisons en tant que famille humaine – la dignité et l’espoir, le progrès et la prospérité- dépend de la paix. Mais la paix dépend de nous. Des femmes, des enfants, des hommes sont tués ou blessés, forcés à l’exil, dépossédés et démunis. Même les hôpitaux et les convois humanitaires sont pris pour cibles. Il n’y a aucun gagnant dans ces guerres. Tout le monde est perdant. Des milliards de dollars sont dépensés, détruisant des sociétés et des économies entières et alimentant des méfiances et des peurs qui se transmettent de génération en génération. Notre devoir envers les autres est de collaborer, d’outrepasser la peur de l’autre et faire confiance à l’autre, de faire confiance en nos valeurs communes et de faire confiance aux institutions qui sont au service de la population et qui oeuvrent à la protéger. Faisons de 2017 l’année où nous tous – citoyens, gouvernements et dirigeants – aurons tout fait pour surmonter nos différences. »

Read more